CUISINE : LES NOUVELLES TENDANCES DÉCO ET AMÉNAGEMENT

Retour

Les grandes tendances déco et aménagement de la cuisine se confirment. La cuisine, se veut si possible ouverte sur le salon mais surtout résolument pratique et conviviale. Au programme, des îlots, des plans de travail plus nombreux, un retour au naturel et au minéral côté couleurs comme côté matériaux. Mais aussi une recherche de rangements ergonomiques et confortables ou d'électroménager plus qualitatif. On voit néanmoins apparaître quelques nouveautés comme le développement du coloris noir ou le boom des meubles mats ou grands volumes. Trois experts du secteur ont joué le jeu du décryptage de ces tendances 2017.

Mais à quoi ressembleront nos cuisines en 2017 ? Les experts sont formels, les tendances fortes des dernières années sont toujours d'actualité. La cuisine est devenue un espace de vie, convivial et rassembleur avec de nouveaux codes qui ont des conséquences sur l'agencement et la décoration. Pour Vincent Grégoire, du bureau de tendances NellyRodi, "la cuisine se cale sur une nouvelle façon de recevoir. Les apéros dînatoires se développent et avec eux le boum des îlots et coins bars. On aime recevoir ses amis, alors les cuisines s'ouvrent si possible, sur le salon ou même sur l'extérieur. Ce n'est plus une pièce "technique" et froide : les couleurs se font plus douces et naturelles, on expose sa belle vaisselle dans des vitrines tandis que son électroménager haut de gamme trône sur le plan de travail". Et cette pièce de plus en plus importante, dans laquelle, les Français cuisinent, dînent, discutent, font les devoirs des enfants ou reçoivent, ils l'aimeraient avant tout fonctionnelle et confortable à vivre : ainsi, selon le dernier Baromètre Mobalpa, 43% des répondants estiment que leur cuisine pourrait être améliorée en termes d'ergonomie et de rangement, amenant tous les fabricants ou distributeurs à s'engouffrer sur ce créneau, avec des meubles grand volume, des rangements malins, le retour des meubles hauts, des plans de travail plus nombreux... Enfin, en termes de style, cuisines ouvertes, avec îlots et cuisines atelier ont toujours le vent en poupe.  

 

Tendances cuisine 2017: des couleurs douces

Dans la cuisine, la couleur ne fait pas vraiment recette en total look sur les façades des meubles : classique parmi les classiques, le blancreste archi dominant, avec en plus une très large déclinaison de camaïeu de gris ou de beige. "En France, on change de cuisine tous les 23 ans, explique Delphine Pochet-Lerible, responsable marketing chez Arthur Bonnet. Comme on investit pour longtemps, on ne veut pas prendre le risque de couleurs trop marquées, dont on pourrait se lasser". Malgré ces tons blancs, la cuisine ne doit absolument pas ressembler à un laboratoire, il faut rendre l'espace chaleureux, en utilisant des accessoires par exemple : "pour contrebalancer l'overdose de blanc, il est possible de les customiser, avec des poignées bijoux vendues chez Zara Home ou chez Leroy Merlin", précise Vincent Grégoire. Ou de trancher et de réchauffer l'atmosphère avec un plan de travail ardoise ou en bois naturel. "Le gris est aussi une grande tendance de fond, poursuit Jean-Noël Chevrier, chez Mobalpa. Désormais, tout est grisé dans la cuisine, le beige va tirer sur le gris, le bois est grisé, nous venons d'ailleurs de lancer des décors béton dans ces tons gris si tendance". Tons poudrés et autres couleurs plutôt douces (miel, beiges, bois clairs) remportent donc la mise même si on constate aussi l'arrivée de cuisines noires avec par exemple des meubles noirs et des boutons en laiton doré (à l'anglaise) ou une petite percée des cuisines bleues ou grises bleutées qui suivent la tendance de la décoration intérieure. 

Cuisine : les nouvelles tendances déco et aménagement

 

 


 

 

 
 

 

Mais à quoi ressembleront nos cuisines en 2017 ? Les experts sont formels, les tendances fortes des dernières années sont toujours d'actualité. La cuisine est devenue un espace de vie, convivial et rassembleur avec de nouveaux codes qui ont des conséquences sur l'agencement et la décoration. Pour Vincent Grégoire, du bureau de tendances NellyRodi, "la cuisine se cale sur une nouvelle façon de recevoir. Les apéros dînatoires se développent et avec eux le boum des îlots et coins bars. On aime recevoir ses amis, alors les cuisines s'ouvrent si possible, sur le salon ou même sur l'extérieur. Ce n'est plus une pièce "technique" et froide : les couleurs se font plus douces et naturelles, on expose sa belle vaisselle dans des vitrines tandis que son électroménager haut de gamme trône sur le plan de travail". Et cette pièce de plus en plus importante, dans laquelle, les Français cuisinent, dînent, discutent, font les devoirs des enfants ou reçoivent, ils l'aimeraient avant tout fonctionnelle et confortable à vivre : ainsi, selon le dernier Baromètre Mobalpa, 43% des répondants estiment que leur cuisine pourrait être améliorée en termes d'ergonomie et de rangement, amenant tous les fabricants ou distributeurs à s'engouffrer sur ce créneau, avec des meubles grand volume, des rangements malins, le retour des meubles hauts, des plans de travail plus nombreux... Enfin, en termes de style, cuisines ouvertes, avec îlots et cuisines atelier ont toujours le vent en poupe.  

Les tons bois et gris remportent la mise. Modèle Egérie bibliothèques : mélaminé structuré frêne, plan de travail Fenix gris. cuisine ouverte avec claustra de séparation. Prix sur devis. Arthur Bonnet.

 

Tendances cuisine 2017: des couleurs douces

Dans la cuisine, la couleur ne fait pas vraiment recette en total look sur les façades des meubles : classique parmi les classiques, le blancreste archi dominant, avec en plus une très large déclinaison de camaïeu de gris ou de beige. "En France, on change de cuisine tous les 23 ans, explique Delphine Pochet-Lerible, responsable marketing chez Arthur Bonnet. Comme on investit pour longtemps, on ne veut pas prendre le risque de couleurs trop marquées, dont on pourrait se lasser". Malgré ces tons blancs, la cuisine ne doit absolument pas ressembler à un laboratoire, il faut rendre l'espace chaleureux, en utilisant des accessoires par exemple : "pour contrebalancer l'overdose de blanc, il est possible de les customiser, avec des poignées bijoux vendues chez Zara Home ou chez Leroy Merlin", précise Vincent Grégoire. Ou de trancher et de réchauffer l'atmosphère avec un plan de travail ardoise ou en bois naturel. "Le gris est aussi une grande tendance de fond, poursuit Jean-Noël Chevrier, chez Mobalpa. Désormais, tout est grisé dans la cuisine, le beige va tirer sur le gris, le bois est grisé, nous venons d'ailleurs de lancer des décors béton dans ces tons gris si tendance". Tons poudrés et autres couleurs plutôt douces (miel, beiges, bois clairs) remportent donc la mise même si on constate aussi l'arrivée de cuisines noires avec par exemple des meubles noirs et des boutons en laiton doré (à l'anglaise) ou une petite percée des cuisines bleues ou grises bleutées qui suivent la tendance de la décoration intérieure. 

Cuisine : les nouvelles tendances déco et aménagement

 

 


 

 

 
 

Tendances cuisine 2017 : des matériaux et une ambiance en quête de naturel

La cuisine reflète les changements de mentalité : les Français veulent plus de naturel dans leur vie, la déco de la cuisine suit. C'est une vraie demande des Français, selon Vincent Grégoire : "Récupération, gestion des ressources...Les clients veulent maintenant des laques moins polluantes, du bois issu de forêts gérées durablement, des meubles fabriqués pas trop loin de chez eux. Cette année, on a vu poindre des cuisines avec des murs végétalisés ou des espaces destinés à accueillir des pots de plantes aromatiques".  

 

Le végétal débarque en cuisine. Un grand bac à aromates en relief est intégré sur l'angle du plan de travail en quartz. Les coloris mats sont privilégiés avec des tons tendres mais contrastés, sur une base de blanc, associée à du vert de gênes et du noir. Modèle Mélia et Tallys Graphite Mat, Blanc Mat et Vert de Gênes Soft. Prix de cette implantation (meubles, évier et robinetterie) : 26 376 euros + 74 euros d4éco-part. Mobalpa.

 

 

Le bois ou l'effet bois reviennent aussi en force, avec du bois massif mais traité de façon contemporaine (coloré ou à effet rugueux, brut de sciage) ou des effets bois : "Les façades de meubles en mélaminé à effet bois (ou autre) marchent très bien, confirme Delphine Pochet-Lerible, car les fournisseurs proposent maintenant des décors bluffants de réalisme, qui imitent parfaitement le bois (ou le béton, le ciment...) et même avec des possibilités de veinages en profondeur offrant un toucher ultra-proche du bois". Les meubles en stratifié poursuivent aussi leur développement, plébiscités notamment pour leur plus grande résistance par rapport aux meubles en mélaminé. En façades comme en plans de travail, le "stratifié fenix" apparu il y a un an ou deux, séduit particulièrement pour son rendu très mat, sa facilité de nettoyage et sa haute résistance à l'abrasion comme aux rayures. Bien en phase avec le marché, la marque Athrur Bonnet propose d'ailleurs une gamme complète de 8 coloris Fenix très élégants, du blanc au noir, en passant par différentes tonalités de grisés et de neutres. Enfin, autre matériau très tendance dans la cuisine, la laque, pour des meubles esthétiques et qualitatifs mais plus chers. Avec une nouveauté, depuis peu, le développement des façades laquées mates, même si les meubles brillants représentent encore le gros des ventes. "Loin de la tendance bling bling, le mat prend vraiment des parts de marché, précise Jean-Noël Chevrier, et ce sur tous les matériaux, sur la laque comme sur le bois (placages bois vernis mat plus naturels)".  

En façades comme en plan de travail, le stratifié Fenix a le vent en poupe.  Modèle Arpège : Fenix noir et aluminium, plan de travail Fenix noir, crédence verre sablée. Prix sur devis. Arthur Bonnet.

 

Tendances cuisines 2017 : des plans de travail coordonnés aux façades des meubles

En matière de plan de travail, deux écoles : le coordonner aux façades des meubles (très tendance) ou au contraire le choisir en totale rupture avec ces dernières. En termes de matériaux, le stratifié continue de s'imposer comme le matériau phare des plans de travail, avec notamment le boom du stratifié fenix : bon marché, il se décline en d'innombrables décors et imite le bois, la pierre..."On assiste aussi à un retour des matériaux naturels, remarque Jean-Noël Chevrier : les clients sont prêts à investir davantage pour avoir un plan de travail de qualité, et notre deuxième meilleure vente après le stratifié est le plan de travail en quartz, qui combine multitude d'aspects et grande résistance". Parmi les matériaux hauts de gamme, chers aux designers, le terrazzo a également la cote en plan de travail comme sur le sol : ce matériau de construction constitué de fragments de pierre naturelle et de marbre colorés agglomérés à du ciment, le tout poli jusqu'à lui donner le brillant d'une pierre naturelle, va se mouler facilement pour présenter au final, l'aspect d'un nougat. Très esthétique, il peut remplacer le Corian, mais reste cher. Pour baisser la facture, on peut aussi privilégier un plan de travail en stratifié qui imite le terrazzo. Pour donner du rythme à la cuisine et mieux identifier certaines zones de la cuisine, il n'est plus rare désormais de mixer différentes épaisseurs de plans de travail. On constate également une forte tendance vers des plans de travail plus fins, pour plus de légèreté et un rendu design. Ainsi, pour sortir de l'épaisseur standard de 40 mm, Mobalpa propose désormais des plans de travail en 12, 18, 20 et 29 mm.  

Le quartz est trés prisé, côté plan de travail. Plan de travail quartz 20 mm chant droit coloris noir + crédence quartz. Prix sur devis. Lapeyre

 

Tendances cuisine 2017 : le retour des crédences en carreaux de ciment

Coordonnée ou non au plan de travail, la crédence participe largement au style déco de la cuisine. Auparavant souvent en verre ou en carrelage, "les crédences en carreaux de ciment cartonnent à présent dans la cuisine, précise Vincent Grégoire, avec des motifs géométriques très mode et un esprit hipster, très prisé". Pour réveiller les cuisines classiques, on ose aussi désormais les crédences très marquées avec des motifs (type scandinave) ou bicolores. Enfin, pour gagner de la place dans la cuisine, les crédences sont aussi de plus en plus aménagées, avec des barres de crédence sur lesquelles on pose des accessoires.  

Résultat d'une collaboration entre SoCooc et Meccano Home, cette crédence aimantée trés fonctionnelle et pratique. Crédence et support torchon Ludik, 220 euros. SoCooc.

 

Tendances cuisine 2017 : mélange des sols

Lorsque l'on refait sa cuisine, on en profite souvent pour changer de sol. Pour s'harmoniser aux façades des meubles, les sols stratifiés gris ou à effet béton ont la cote tout comme les carreaux de ciment et bien sûr le carrelage si pratique, avec une tendance aux formats plus grands. "Le parquet fait aussi un retour remarqué dans la cuisine, constate Delphine Pochet-Lerible, même s'il est moins simple d'entretien, il devient fréquent notamment dans une cuisine ouverte de mixer les matériaux avec par exemple, un carrelage sous l'évier et un parquet sous l'espace repas".  

Parquet et carreaux de ciment, deux matériaux tendance dans la cuisine. Ambiance Cuisinella.

 

Tendances cuisines 2017 : à chacun son style

Côté implantation, tout n'est pas toujours possible : la plupart du temps, vous devez vous adapter à la configuration de votre maison, aux entrées de lumière ou encore aux arrivées d'eau. Pratique notamment pour positionner de façon idéale son triangle d'activité(espace lavage, cuisson et froid), la cuisine en L est plébiscitée par un français sur deux, notamment si vous ne manquez pas de surface. Lorsqu'elle est réalisable, la cuisine ouverte continue également de faire rêver les utilisateurs, même si on constate aussi une tendance au retour de la cuisine fermée : "La cuisine ouverte ne convient pas à tout le monde, précise Delphine Pochet-Lerible. Certains n'aiment pas cuisiner devant leurs invités. Bruit, désordre, il faut aussi accepter que la cuisine ne soit pas toujours impeccablement rangée". Pour cette raison, les cuisines closes par une verrière se développent, combinant luminosité et ouverture partielle. "Le style atelier ou industriel continue sa percée, enchaîne Jean-Noël Chevrier, pas forcément en total look, mais souvent par petites touches, en associant différents matériaux, du ciment et du bois par exemple ou en ajoutant des appliques industrielles". Enfin quel que soit le style de la cuisine, l'îlot s'impose de plus en plus : coin repas/plan snack, coin cuisson, rangement ou en épi appuyé sur un mur pour gagner de la place, l'îlot sous toutes ses formes se veut pratique et convivial.  

Installée au coeur d'un atelier d'artiste, cette cuisine épurée et fonctionnelle laisse place à la créativité de chacun. Le choix des façades en placage bois à l'aspect brut, associé à la simplicité du plan de travail en Corian, ont permis de conserver l'atmosphère originelle du lieu. 8 687 euros + 26,11 euros Eco-Part. Mobalpa.
 

ambiance en quête de naturel

La cuisine reflète les changements de mentalité : les Français veulent plus de naturel dans leur vie, la déco de la cuisine suit. C'est une vraie demande des Français, selon Vincent Grégoire : "Récupération, gestion des ressources...Les clients veulent maintenant des laques moins polluantes, du bois issu de forêts gérées durablement, des meubles fabriqués pas trop loin de chez eux. Cette année, on a vu poindre des cuisines avec des murs végétalisés ou des espaces destinés à accueillir des pots de plantes aromatiques".  

 

 

En façades comme en plan de travail, le stratifié Fenix a le vent en poupe.  Modèle Arpège : Fenix noir et aluminium, plan de travail Fenix noir, crédence verre sablée. Prix sur devis. Arthur Bonnet.

 

Tendances cuisines 2017 : des plans de travail coordonnés aux façades des meubles

En matière de plan de travail, deux écoles : le coordonner aux façades des meubles (très tendance) ou au contraire le choisir en totale rupture avec ces dernières. En termes de matériaux, le stratifié continue de s'imposer comme le matériau phare des plans de travail, avec notamment le boom du stratifié fenix : bon marché, il se décline en d'innombrables décors et imite le bois, la pierre..."On assiste aussi à un retour des matériaux naturels, remarque Jean-Noël Chevrier : les clients sont prêts à investir davantage pour avoir un plan de travail de qualité, et notre deuxième meilleure vente après le stratifié est le plan de travail en quartz, qui combine multitude d'aspects et grande résistance". Parmi les matériaux hauts de gamme, chers aux designers, le terrazzo a également la cote en plan de travail comme sur le sol : ce matériau de construction constitué de fragments de pierre naturelle et de marbre colorés agglomérés à du ciment, le tout poli jusqu'à lui donner le brillant d'une pierre naturelle, va se mouler facilement pour présenter au final, l'aspect d'un nougat. Très esthétique, il peut remplacer le Corian, mais reste cher. Pour baisser la facture, on peut aussi privilégier un plan de travail en stratifié qui imite le terrazzo. Pour donner du rythme à la cuisine et mieux identifier certaines zones de la cuisine, il n'est plus rare désormais de mixer différentes épaisseurs de plans de travail. On constate également une forte tendance vers des plans de travail plus fins, pour plus de légèreté et un rendu design. Ainsi, pour sortir de l'épaisseur standard de 40 mm, Mobalpa propose désormais des plans de travail en 12, 18, 20 et 29 mm.  

Le quartz est trés prisé, côté plan de travail. Plan de travail quartz 20 mm chant droit coloris noir + crédence quartz. Prix sur devis. Lapeyre

 

Tendances cuisine 2017 : le retour des crédences en carreaux de ciment

Coordonnée ou non au plan de travail, la crédence participe largement au style déco de la cuisine. Auparavant souvent en verre ou en carrelage, "les crédences en carreaux de ciment cartonnent à présent dans la cuisine, précise Vincent Grégoire, avec des motifs géométriques très mode et un esprit hipster, très prisé". Pour réveiller les cuisines classiques, on ose aussi désormais les crédences très marquées avec des motifs (type scandinave) ou bicolores. Enfin, pour gagner de la place dans la cuisine, les crédences sont aussi de plus en plus aménagées, avec des barres de crédence sur lesquelles on pose des accessoires.  

Résultat d'une collaboration entre SoCooc et Meccano Home, cette crédence aimantée trés fonctionnelle et pratique. Crédence et support torchon Ludik, 220 euros. SoCooc.

 

Tendances cuisine 2017 : mélange des sols

Lorsque l'on refait sa cuisine, on en profite souvent pour changer de sol. Pour s'harmoniser aux façades des meubles, les sols stratifiés gris ou à effet béton ont la cote tout comme les carreaux de ciment et bien sûr le carrelage si pratique, avec une tendance aux formats plus grands. "Le parquet fait aussi un retour remarqué dans la cuisine, constate Delphine Pochet-Lerible, même s'il est moins simple d'entretien, il devient fréquent notamment dans une cuisine ouverte de mixer les matériaux avec par exemple, un carrelage sous l'évier et un parquet sous l'espace repas".  

Parquet et carreaux de ciment, deux matériaux tendance dans la cuisine. Ambiance Cuisinella.

 

Tendances cuisines 2017 : à chacun son style

Côté implantation, tout n'est pas toujours possible : la plupart du temps, vous devez vous adapter à la configuration de votre maison, aux entrées de lumière ou encore aux arrivées d'eau. Pratique notamment pour positionner de façon idéale son triangle d'activité(espace lavage, cuisson et froid), la cuisine en L est plébiscitée par un français sur deux, notamment si vous ne manquez pas de surface. Lorsqu'elle est réalisable, la cuisine ouverte continue également de faire rêver les utilisateurs, même si on constate aussi une tendance au retour de la cuisine fermée : "La cuisine ouverte ne convient pas à tout le monde, précise Delphine Pochet-Lerible. Certains n'aiment pas cuisiner devant leurs invités. Bruit, désordre, il faut aussi accepter que la cuisine ne soit pas toujours impeccablement rangée". Pour cette raison, les cuisines closes par une verrière se développent, combinant luminosité et ouverture partielle. "Le style atelier ou industriel continue sa percée, enchaîne Jean-Noël Chevrier, pas forcément en total look, mais souvent par petites touches, en associant différents matériaux, du ciment et du bois par exemple ou en ajoutant des appliques industrielles". Enfin quel que soit le style de la cuisine, l'îlot s'impose de plus en plus : coin repas/plan snack, coin cuisson, rangement ou en épi appuyé sur un mur pour gagner de la place, l'îlot sous toutes ses formes se veut pratique et convivial.  

Installée au coeur d'un atelier d'artiste, cette cuisine épurée et fonctionnelle laisse place à la créativité de chacun. Le choix des façades en placage bois à l'aspect brut, associé à la simplicité du plan de travail en Corian, ont permis de conserver l'atmosphère originelle du lieu. 8 687 euros + 26,11 euros Eco-Part. Mobalpa.